• Plus ou moins... L'Eté
Plus ou moins... L'Eté

Plus ou moins... L'Eté

.où l'on découvrira que plage, soleil et farniente ne sont pas synonymes de bonheur .où l'on observera Josie, sortie de son opération, revenir sur son passé .où l'on compatira avec Marie, tourmentée par sa grossesse .où l'on assistera, impuissant, à une expérience traumatisante vécue par Véra .où l'on rencontrera Tom et ses mauvaises blagues, Célestino et ses tatouages, et surtout Léon et son crabe .où l'on s'apercevra que derrière la comédie c'est le drame qui se cache .où l'on confirmera aux lecteurs que Peggy Adam est une auteure avec laquelle il faudra désormais compter Suite directe de Plus ou moins. Le Printemps Non, Plus ou moins. n'est pas une énième bande dessinée pour trentenaires branchés avec comme seul horizon le plus petit dénominateur commun. Peggy Adam, c'est l'anti-Peyraud, l'anti-Christopher, le but ici n'est pas de " se reconnaître ", mais plutôt d'aborder une certaine " marge " ; ici, la sexualité est libre (bi- et trans-sexualité) et source de plaisir ; pas de condamnation, même cachée, d'un hédonisme salvateur ; on déboulonne ardemment certains méchants clichés : la venue d'un nouveau-né n'est pas obligatoirement liée au bonheur mais ressentie comme une entrave, l'enfance est liée à la souffrance, etc ; on n'est pas dans la bien-pensance, le correct ; et bien que le ton soit celui de la comédie, le fond est noir, tendu. Bref, une ouvre plus complexe qu'il n'y pourrait paraître. Voir la suite

  • 2940329222

  • Atrabile

  • Flegme